Les perturbateurs endocriniens : ces produits qui en veulent à nos hormones !

Les perturbateurs endocriniens : ces produits qui en veulent à nos hormones !

Difficile d’y échapper en ce moment, les perturbateurs endocriniens font l’objet de nombreux débats et pour cause, ces agents chimiques aux noms barbares ont envahi notre quotidien, menacent notre santé et en particulier ...nos hormones ! Quelques précisions sur cette vaste question de santé publique. 

Un perturbateur endocrinien : KESAKO ?

Un perturbateur endocrinien (PE) est une molécule extérieure au corps, de synthèse ou naturelle, dont la structure est proche d’une hormone. S’il se retrouve dans notre corps, il peut potentiellement interférer avec le système hormonal, en imitant l’action d’une hormone ou en diminuant ou bloquant l’action d’une hormone. Dans ce dernier cas, le PE interagit directement avec l’hormaone ou prend carrément sa place au niveau de son récepteur dédié. Tout cela bouleverse le fonctionnement du corps, et sur le long terme, des déséquilibres peuvent apparaître avec un effet sur notre santé.

Dans quelle mesure sont-ils dangereux ?

Parce qu’ils agissent sur nos hormones, les PE sont soupçonnés de perturber le développement des foetus, de favoriser les pubertés précoces, les cancers, l’obésité, les diabètes et les problèmes cardio vasculaires. Pour pénétrer dans notre organisme, ces molécules ont quatre voies d’accès : nos intestins, nos voies respiratoires, notre peau et enfin in utero, via le cordon ombilical ou le liquide amniotique. Il existe donc des périodes pendant lesquelles nous sommes plus vulnérables  formation du foetus, petite enfance et puberté. Enfin, les effets de ces agents peuvent être transmissibles entre générations.

Mais alors, qu’est ce qu’on fait ?

Les perturbateurs endocriniens ont envahi notre vie quotidienne : cosmétiques, médicaments, emballages alimentaires plastifiés, lunettes, ustensiles de cuisine, jeux pour enfants, textiles, produits d’hygiène intime… bref un peu partout ! Les substances en cause ? Parabènes, phtalates, bisphénols, composés polybromés parmis d’autres.

Difficile donc d’avoir une action d’envergure sur ce problème, d’autant plus que la difficulté est l’effet cocktail de ces PE entre eux, qui est encore méconnu.

Heureusement, il existe des solutions ! Vous pouvez examiner les étiquettes avant d’acheter des produits, en suivant les recommandations des nouvelles applications de déchiffrage et d’enquêtes de type UFC Que choisir.

Si ce travail vous semble fastidieux, vous pouvez vous référer à des labels (Nature et Progrès étant à ce jour le plus exigeant), ou encore faire un tour sur La Réjouisserie, notre boutique créée spécifiquement pour vous faciliter la vie !

Parce que se faire du bien sans se faire de mal doit se faire avec plaisir !

Commentaires

Laisser un commentaire