Ma maison change d’air. Pas de place pour les polluants !

Ma maison change d’air. Pas de place pour les polluants !

A la maison ou au bureau, l’air que nous respirons est souvent plus pollué que l’air extérieur. Les polluants chimiques provenant des matériaux de construction, des produits ménagers, mais aussi des textiles, meubles et de la literie, parmi lesquels : les composés organiques volatils (COV), les phtalates, les particules fines. Mais pas que, puisque cela passe aussi par des pratiques et des habitudes simples du quotidien qui vont te permettre d’améliorer la qualité de ton air intérieur.

ON S’INFORME

Nous passons environ 80 % de notre temps dans des lieux fermés, en particulier dans nos logements. La qualité de l’air que l’on y respire influe sur notre santé et notre confort.

Par conséquent, cet air intérieur est très pollué, des concentrations de polluants pouvant aller jusqu’à 10 fois de plus que l’air extérieur. Et pour cause ! Il existe tout un cocktail de polluants qui infectent l’air que tu respires à l’intérieur de chez toi.

Parmi les polluants présents dans l’air intérieur, les Composés Organiques Volatils (COV) sont particulièrement fréquents. Ce sont des substances chimiques qui s’échappent dans l’air à température ambiante. Certaines d’entre elles sont toxiques : c’est notamment le cas du formaldéhyde et du benzène, tous deux cancérogènes. Mais on retrouve aussi dans l’air intérieur des poussières, des phtalates, des retardateurs de flamme et d’autres perturbateurs endocriniens.

La pollution intérieure est plusieurs fois ignorée en dépit de celle extérieure que l'on comptabilise le plus. Une étude de l’ANSES (Agence Nationale de Sécurité Sanitaire de l'Alimentation, de l'Environnement et du Travail) datée de 2014 évalue même à près de 20 000 par an le nombre de décès prématurés dus à la pollution de l’air intérieur.

ON ADOPTE DES HABITUDES SIMPLES

Les habitudes de cuisine et de nettoyage, ainsi que les autres gestes du quotidien, polluent l’air intérieur. En raison des COV qu'ils contiennent, les produits d'entretien utilisés dans les tâches ménagères quotidiennes comptent parmi les facteurs qui dégradent le plus la qualité de l'air intérieur, ce qui ne manque pas d’ironie quand on pense si bien nettoyer son intérieur. Ne confondons pas propre et sain !

Alors comment faire ?

Premièrement, ouvrir tes fenêtres quand tu fais le ménage et au moins 10 minutes par jour. Une bonne aération tous les jours, c’est important !

Mais le plus important, pour nettoyer sans polluer, c’est d’utiliser de produits simples, sains et efficaces, pour un petit prix. En effet, le bicarbonate de soude, le vinaigre blanc, le citron, le sel et l’huile essentielle d’arbre à thé suffisent pour nettoyer chaque recoin et chaque objet de n’importe quelle maison. Sans danger pour la santé, ni pour l’environnement, utilisés séparément ou mélangés astucieusement, ces produits biodégradables et écologiques font leur affaire aux tâches et aux bactéries grâce à leurs nombreuses propriétés nettoyantes.

Pour aller plus loin, tu peux placer de belles plantes qui purifient ton environnement pour une meilleure qualité de l’air dans la maison. En effet, pendant la journée, les plantes absorbent les gaz polluants présents dans l’air que tu respires. En d’autres termes, elles t’aident à mieux respirer par l’augmentation de l’humidité de l’air ambiant. C’est une solution simple, économique et… décorative pour échapper à cette pollution environnementale.

NOTRE SOLUTION SAINE

Les liquides vaisselles du commerce sont composées de produits chimiques persistants et toxiques, qui sont en contact direct avec ta peau et qui peuvent être à l’origine de réactions cutanées. En effet, ils agissent sur la peau comme sur la vaisselle, ils la dégraissent en lui enlevant sa protection naturelle.

Fabriqué uniquement à base de deux huiles végétales bio : l'huile d'olive et l'huile de coco, le savon vaisselle naturel de la marque Zenzitude est une solution indispensable sans toxines, pour laver tes box en inox ou encore tes gourdes ou théières en verre.

Ses actifs végétaux sont tout aussi, voire plus efficaces, nettoyants et dégraissants.

Il mousse, lave, dégraisse, et tes mains restent douces !  Plus besoin de produits chimiques et polluants pour laver ta vaisselle !

Commentaires

  1. jacquot

    c’est un risque bien connu des professionnels de l’entretien des surfaces : les produits détergents et désinfectants sont très largement utilisés et utilisent souvent des produits chimiques très agressifs susceptibles de provoquer des intoxications par inhalation ou absorption et des brûlures cutanées ou oculaires, ou des sensibilisations allergiques (eczéma, asthme…). prendre des mesures de prévention ! : http://www.officiel-prevention.com/protections-collectives-organisation-ergonomie/risque-chimique/detail_dossier_CHSCT.php?rub=38&ssrub=69&dossid=273

  2. jacquot

    c’est un risque bien connu des professionnels de l’entretien des surfaces : les produits détergents et désinfectants sont très largement utilisés et utilisent souvent des produits chimiques très agressifs susceptibles de provoquer des intoxications par inhalation ou absorption et des brûlures cutanées ou oculaires, ou des sensibilisations allergiques (eczéma, asthme…). prendre des mesures de prévention ! : http://www.officiel-prevention.com/protections-collectives-organisation-ergonomie/risque-chimique/detail_dossier_CHSCT.php?rub=38&ssrub=69&dossid=273

Laisser un commentaire